salaire canada

Chaque province et territoire canadien a une norme du travail différente qui fixe le taux de salaire le plus bas (salaire minimum) qu’un employeur peut payer aux employés qui sont couverts par la législation. Bien que la plupart des travailleurs au salaire minimum soient payés sur la base des taux généraux en vigueur dans leur juridiction, certaines catégories de travailleurs sont régies par des lois ou des règlements différents. Certains employés peuvent également appartenir à une catégorie salariale différente en fonction de leur type, par exemple les jeunes travailleurs, les travailleurs handicapés, les employés de maison et les aides familiaux résidants, les ouvriers agricoles et les travailleurs à domicile.

En outre, des travailleurs peuvent être exclus de la couverture générale en fonction de leur catégorie de travail, comme les employés de supervision et de gestion, les étudiants en formation, les participants à des programmes d’expérience professionnelle et de réadaptation, les apprentis inscrits, les vendeurs à la commission et certains membres et étudiants de professions désignées.

Utilisez le tableau ci-dessous pour examiner les taux et les normes du salaire minimum pour chacune des treize provinces et territoires canadiens. Sélectionnez le nom d’une province pour obtenir des informations plus détaillées sur la région.

Le salaire minimum au Québec augmente en mai 2021

Le gouvernement du CAQ s’apprête à augmenter le salaire minimum au Québec au cours de la nouvelle année, selon le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet. Cette hausse entrera en vigueur le 1er mai 2021, date de la Fête internationale du travail. Le ministre Boulet a annoncé la nouvelle sur Facebook.

“J’ai annoncé une augmentation du salaire minimum, qui passera à 13,15 $. Cette augmentation de 4,8 % profitera à 409 100 personnes au Québec à compter du 1er mai 2021”, écrivait-il en décembre 2019.

Après le 1er mai, une personne travaillant au salaire minimum pour la norme de 37,5 heures pourrait gagner 491,25 $ par semaine avant impôt, soit une augmentation hebdomadaire de 22,5 $.

Cette augmentation, selon un communiqué de presse, “permettra d’atteindre, pour la période 2020-2021, l’objectif d’un ratio de 50% entre le taux général du salaire minimum et le salaire horaire moyen”.

“L’augmentation du salaire minimum que je propose aujourd’hui permettra aux travailleurs et aux entreprises de bénéficier de la dynamique économique actuelle”, a déclaré le ministre.

Selon la CBC, ce n’est qu’un pas de plus vers un éventuel salaire minimum de 15 dollars de l’heure, une des principales promesses de campagne de M. Legault et de son parti.

Le taux du salaire minimum pour les employés payés par pourboire augmentera également, explique le communiqué de presse, de 40 cents pour atteindre 10,45 $/heure.

Et comme il s’agit du Québec, la puissance des baies du Canada, le salaire minimum des cueilleurs de framboises et de fraises va également augmenter, pour atteindre respectivement 3,89 et 1,04 dollars par kilogramme.