Voyage découvertes en Inde du Sud (en 2007 – 1ère Partie)

Depuis le temps que j’avais archivé mes photos et la rédaction de mes souvenirs, me voici enfin prêt à vous faire découvrir mon voyage de l’année 2007 en Inde du Sud.
Si un jour j’ai encore du temps… (Car un retraité n’a jamais du temps, c’est bien connu….ou si l’aventure de la vie prend fin…) j’ai en réserve mon voyage en Inde du Nord de 2006 puis celui de 2005 dans la Rajasthan.

Découverte de l’Inde du Sud

L’Inde du Sud est la région qui englobe les Etats Indiens du Maharashtra, de l’Andhra Pradesh, du Karnataka, de Goa, du Kérala et du Tamil-Nadu, ainsi que les territoires de Lakshadweep et de Pondichéry.

Le trait jaune, notre itinéraire.

L’Inde, on l’aime ou on la déteste. La plupart des visiteurs oscillent entre les deux. L’Inde du Sud  bouscule jusque dans la profondeur de notre être. D’après ces mêmes visiteurs, où que nous allions et quoi que nous fassions, on en conservera des souvenirs inoubliables.
Avec mon épouse nous allons vérifier sur place ces affirmations.

Départ de Paris le 12 janvier 2007. Arrivée à Bombay au cours de la nuit du 12 au 13. Notre voyage préparé en « individuel » doit durer 3 mois. Unique précaution, la location d’une voiture avec son chauffeur. Dans nos sacs de voyage, les guides « Le Routard » et  » Lonely Planet « .
Nous n’éprouvons aucune appréhension, car il s’agit de notre troisième voyage en Inde.

Voici un aperçu de notre itinéraire que j’ai moi même tracé.
Nous resterons 3 ou 4 jours à Bombay pour nous remettre dans « l’ambiance ».

Ensuite nous prendrons le train et rejoindrons GOA. De là, nous tenterons de découvrir les diverses curiosités du sud de l’Inde.

 

Mumbai

Avec ses 21 millions d’habitants dans son agglomération et 13 millions dans la ville elle-même. Elle est située sur l’île de Salsette, à l’embouchure du fleuve Ulhas. Cette situation littorale la place dans un site portuaire et dans une position favorable aux échanges et à l’ouverture vers le monde.

C’est pour cela que les Portugais en prirent le contrôle au xvie siècle, afin de s’assurer un comptoir commercial en Inde (ce sont eux qui lui donnèrent son nom colonial « Bom Bahia » – bonne baie –, transformé par les Britanniques en « Bombay », avant que la ville ne retrouve son nom indien après l’indépendance de l’Inde).

Les Britanniques en prirent ensuite le contrôle et remodelèrent l’espace urbain pour en faire le principal port du commerce colonial. Mumbai a donc été façonnée par l’histoire pour être un lieu d’ouverture vers le monde, porte d’entrée en Inde d’un certain nombre d’innovations.

Voici les principales vues

– Hôtel Palace Taj-Mahal 

– le Gateway of India  ou  Porte de l’Inde

C’est un monument situé sur le front de mer de Bombay.

Érigée dans la partie sud de la ville, la Porte est une arche monumentale construite en basalte jaune dans le style Gujarati du XVIᵉ siècle, pour commémorer la visite du roi George V.

– La gare ferroviaire principale de Bombay

– Dans les principales artères de la ville. les anciens bâtiments coloniaux