Les lois sociales à respecter pendant un voyage en Iran

Contrairement à ce que l’on raconte sur l’Iran, il est tout à fait possible de passer un séjour agréable dans cette contrée. Il faut dire que toutes les règles islamiques dans ce pays interviennent dans presque tous les secteurs, étant donné qu’il s’agit de la « République Islamique d’Iran ». Néanmoins, les étrangers réussiront leurs voyages sur ce territoire, s’ils suivent les instructions et procédures établies par la société iranienne.

Théoriquement, les femmes ne doivent pas communiquer aux hommes ni trainer avec eux en lieu public, si ces derniers ne sont pas leurs époux, et vice-versa. Pratiquement, avec la génération actuelle, les relations hommes/femmes ont beaucoup évoluées. On peut y remarquer, par exemple, de jeunes gens mixtes ou des couples qui se promènent dans la rue. Malgré tout, il vaut mieux faire attention et se plier aux règlements iraniens, afin de ne pas avoir de problèmes avec les autorités. À éviter surtout de s’adresser à une femme, même si on est complètement perdu.

Question d’hébergement en Iran

En théorie, le fait de dormir chez l’habitant n’est pas autorisé dans la contrée iranienne. Il s’agit d’une loi imposée par le gouvernement local, et ceux qui hébergent des étrangers s’exposent à un certain risque. Pourtant, ce qui est étonnant, c’est que le « couchsurfing » est devenu une nouvelle tendance pour voyager pas cher sur le territoire persan. Au cours de leur séjour Iran, la plupart des touristes préfèrent plutôt vivre une vraie expérience humaine que supporter l’ambiance morose de leurs chambres à l’hôtel. De plus, l’accueil chaleureux des résidants a rendu cette pratique encore plus populaire. Par ailleurs, loger dans un hôtel n’est pas trop mal non plus. Il suffit de réserver un peu plus tôt, surtout aux mois d’avril, mai et octobre.

La place des femmes en Iran

De plus en plus de jeunes femmes commencent à s’intéresser à l’Iran, sauf que beaucoup d’entre elles hésitent encore à s’y rendre, pour une raison ou une autre. Afin d’avoir une idée plus claire de la place de la gent féminine au sein de la société iranienne, les voyageuses devront savoir les grands points suivants. D’abord, le port du voile y est obligatoire que ce soit pour les étrangers ou les autochtones, et surtout, en lieu public. Il faut tout de même souligner que les filles peuvent varier la couleur de leurs foulards et elles peuvent montrer une petite partie de leurs cheveux selon les circonstances.

Il y a aussi des femmes traditionnelles qui mettent toujours des « tchadors » noirs, à cause de leurs religions. Ensuite, dans un transport commun iranien, la place des hommes et des femmes est séparée par une barrière. Dans les métros, ces dernières ne peuvent pas monter à bord avec les hommes que si elles sont mariées avec eux. Les touristes en vacances en Iran sont donc conseillés de suivre ces règles sociales pour éviter les ennuis durant le voyage.