Le harnais de sécurité : bien se protéger durant le voyage

Lors de vos vacances, si vous projetez de faire de la randonnée dans les Alpes et découvrir la légendaire beauté des lieux, munissez-vous d’un harnais de sécurité pour vous protéger.

Le harnais de sécurité lors des escalades

Pendant les escalades et randonnées, le harnais de sécurité est l’un des équipements devant être emportés dans les sacs. Très résistant, il est simple d’usage et vous assure une sécurité maximale durant vos périples dans les montagnes. Il vous faut donc vous en servir correctement en suivant bien les consignes. Les consignes d’usage en question dépendent toutefois du type de matériel et de la manière dont il est porté.

Les types de harnais existant

Il existe actuellement 4 types de harnais de sécurité respectant la norme EN 12277 : le harnais complet de type A, celui pour enfant de type B, le baudrier de type C et celui torse nu de type D. Chaque modèle s’utilise différemment selon les besoins et les préférences du randonneur.

Le baudrier, le harnais de type C, est le plus utilisé,car il convient à tous les sports de montagne, dont l’escalade sur rochers, sur glace et sur voies alpines. Le climbing shorts est également classé de type C, offrant un confort de port et une liberté de mouvement optimale. Il est particulièrement fait pour l’escalade en salle, mais s’adapte aussi à celle en plein air. Le harnais torse de type D complète le port d’un baudrier. Il est indiqué aux escaladeurs en herbe à cause de la finesse de leurs hanches, mais les personnes en surpoids et ayant de fortes cuisses peuvent aussi s’en servir. Il est toutefois contre-indiqué de s’en servir seul, car cela peut engendrer une asphyxie subite pouvant entraîner la mort. Le harnais complet de type A est aussi fait pour toutes les activités sportives en montagne et dispose des mêmes atouts que le baudrier combiné avec le harnais torse. Le harnais complet pour enfant, de type B qu’on qualifie aussi de ceinture pour les petites tailles est en outre indiqué aux enfants de 40 kilos maximum. Il s’utilise aussi avec des sangles plus petites afin de diminuer le poids à supporter.

Les contrôles d’usage des harnais de sécurité

Pour assurer un usage optimal de votre harnais de sécurité, il vous faut le vérifier aussi régulièrement que possible, avant et après chaque utilisation. Assurez-vous donc que toutes les boucles soient parfaitement verrouillées lorsque vous le mettez, les boucles repassantes n’étant pas fiables si la sangle de ceinture n’est pas repassée dans la boucle. La plupart des modèles vous avertissent si ce n’est pas bien fait. Pour l’assurage, faites-le aussi directement avec la corde et non via les mousquetons. Prenez également le temps d’effectuer un contrôle individuel et croisé avec votre partenaire afin de vérifier que toutes les boucles sont fermées, que vous êtes bien encordé, que les nœuds sont bien serrés… Négliger cette étape peut en effet entraîner des chutes graves. Avant d’utiliser un harnais dans des conditions réelles, entraînez-vous aussi à l’utiliser en salle ou à retomber avec, d’une façon technique et correcte. Cela vous permettra de réagir de la meilleure manière qui soit en cas de danger éventuel. Effectuez de ce fait cet entraînement dans un endroit calme et spacieux, disposant de l’espace nécessaire pour que l’assureur puisse y effectuer correctement ses tâches. Ce terrain doit s’adapter à une chute verticale ou un tantinet en surplomb, ne risquant pas d’entraîner une collision avec un autre objet. Bien que faire de la randonnée dans les Alpes soit une activité des plus plaisantes, pleine de découvertes et revigorante pour toute la famille, il faut avant tout miser sur la sécurité de tout un chacun, d’où l’importance d’utiliser des harnais de sécurité et aussi des chaussures de sécurité spécialement pensées pour ce genre d’activité outdoor.

Be the first to comment on "Le harnais de sécurité : bien se protéger durant le voyage"

Leave a comment

Your email address will not be published.